La désinfection par rayonnement UV une solution immédiate et durable.

Description​

Chez les virus, le matériel génétique peut se présenter sous quatre formes différentes:

– de l’ADN double ou simple brin,
– de l’ARN double ou simple brin.



Dans le cas des virus responsables du COVID 19 et du SARS, il s’agit d’ARN simple brin; c’est-à-dire la forme la moins stable du matériel génétique. Leur résistance au rayonnement UV-C est la plus faible des 4 familles de virus 4, et cela même quand il est détecté dans des liquides ou des aérosols. 

Ces constatations permettent de conclure que des doses relativement faibles d’UV-C permettent d’entrevoir une désinfection de l’ensemble des scénarios d’exposition rencontrés dans un cabinet dentaire. 


En ce qui concerne l’efficacité contre le coronavirus et sa sensibilité face au rayonnement UV-C, nous nous basons sur les résultats observés avec d’autres familles de virus à ARN monobrin telles que Calicivirus, des Coxsackievirus et des Poliovirus de type 1:
– une dose de 35 mJ/cm² est adéquate pour assurer l‘élimination de 99.99% de ces virus.
– une dose de 0,9mJ/cm² est adéquate pour assurer l‘élimination de 99.99% de ces virus dans les aérosols, sachant que la sensibilité au rayonnement UV-C y est accrue. 


Sur base des droites de régression des performances mesurées dans ces études, une dose inférieure à 2 mJ/cm² sera suffisante pour atteindre une désinfection à hauteur de 99.99%. 


C’est une solution durable.
Nos lampes une fois installées, vous serez définitivement protégés contre le COVID-19 et les potentielles futures vagues épidémiques.


C’est une solution rapide et rentable.
On constate que le positionnement de deux lampes UV-Mastercare, placées à chaque extrémité du siège de soins, décontaminent en 3 minutes un cabinet de référence standard de 16m².
Le temps d’appeler le, la patient(e) suivante, votre cabinet est prêt pour votre prochaine consultation.

C’est une solution sécuritaire.
Votre environnement de travail sera désormais sain. Votre santé et celle de vos patients seront préservées.

Retour haut de page